ENNEAGRAMMES

ENNEAGRAMMES

 

 

Les énnéagrammes remontent probablement à l'antiquité (Pythagore) , on en trouve des traces chez les pères du désert , dans le soufisme , dans certains courants monastiques du moyen-age. Plus récemment ils apparaissent chez Gurdjeff , Oscar Ichazo, Claudio Naranjo , Helen Palmer ou David Daniels.

 

Neuf territoires psychologiques (énnéatypes) y sont décrits , répartis en trois groupes :

tendances mentale , instinctive (action) , sensitive (ressenti).

 

 

TENDANCE MENTALE

observateur ou 5 , loyal ou 6 , épicurien ou 7

 

TENDANCE INSTINCTIVE

perfectionniste ou 1, chef ou 8 , médiateur ou 9

 

TENDANCE SENSITIVE

altruiste ou 2, battant ou 3 , romantique ou 4

 

TROIS SOUS-TYPES

survie

tête à tête

social

 

Pour chaque type , se développe un système de défense prioritaire

 

Toutes ces caractéristiques apparaissent suite à des  événements de la vie.qui demeurent inconscients ; ce sont des « choix » faits dans la construction de l'ego pour faire face à une situation. C'est la cuirasse individuelle que chacun porte.

 

Les énnéatypes servent à définir une tendance dans les comportements . Ils permettent de définir rapidement un terrain .

Dans une personnalité chaque énnéatype n'est pas isolé . Il a des "ailes" . Par exemple le 3 peut avoir des "ailes" en 2 et en 4 ., le 6 peut avoir des "ailes" en 5 et en 7

.Il existe d'autres liens qui obéissent à la représentation géométrique de l'énnéagramme .Ces liens sont intéressants pour avoir un panorama de stress et prendre conscience de comportements , de "refuges" répétés . Ils peuvent aussi aider à trouver un chemin de sortie , à découvrir des potentiels positifs pour l'équilibre de la personne .